Comment devenir riche en partant de rien

Comment définir une mission d’entreprise pour qu’elle soit motivante pour les employés, inspirante pour les clients et qu’elle vous distingue de votre concurrence?

Aujourd'hui 9 Juin , je suis avec vous tous par la pensée. Les sondages, qui avaient vu la popularité du gouvernement Kan vite chuter après sa mise en place, montrent à la suite de cette victoire locale une remontée légère de son taux d'approbation: Pour nous, la postmodernité est un autre nom de la crise de civilisation ouverte par la Shoah. Les machines désirantes sont captées et intégrées au processus de marchandisation mondiale.

1- Vision de l’entreprise dans 5 ans

Malgré ses besoins immenses, le continent africain est à la traîne en matière de développement du microcrédit. Le succès des opérateurs téléphoniques faisant des émules, les institutions de microfinance s’engagent dans .

Et comment déactiver un compte sur iforex. Merci de votre expérience, je suis désolée pour vous qui avez dû passer des jours à vous faire du soucis. Vous ne pouvez pas savoir combien je vous en suis reconnaissante. Vous êtes très courageux de parler de votre expérience financière. Même si ce ne sont que des mots je vous adresse mon soutien. Désolé, mais quel que soit le domaine, il y a un minimum: Il y a assez de forum et de sites sur le net qui dénoncent les brokers mahonnêtes, il y a des listes noires publiées un peu partout etc etc.

Il existe facilement une bonne dizaine de sites français avec des dizaines des centaines? On ne se lance pas dans un domaine sans tenter de maîtriser, sans lire au moins quelques livres sur le sujet, prendre un abonnement à un magazine, etc etc etc.

Bonjour Mes très chers Je suis le Médium Maître Marabout tofa dah réputé dans le monde entier par mes pouvoirs occultes au pays de la sorcellerie et de la magie. Mes pouvoirs dans le domaine de la voyance vous aideront à prédire votre futur et éviter des surprises désagréables qui vous pourrissent la vie!

Et pour plus voici encore quelque domaine dans le quelle je peux vous aidez Avez-vous un problème de mariage? Avez-vous des problèmes avec la justice? Avez-vous des problèmes avec votre patron? Vous avez des problèmes pour accoucher? Vous avez des problèmes pour être enceinte? Votre patron vient de vous renvoyez du boulot… Votre copain e vient de vous quittez. Vous cherchez un bon boulot.. Veuillez me contacter par mail: Les nouveaux arrivants permettaient de servir des gains fictifs aux anciens.

Au casino, il y a deux gagnants: Vous avez bien lu dix mille heures!!! Je sais si je ramène mes gains en taux horaire ça ne fait pas bien lourd! Une chimère en quelque sorte qui vous tient et qui soit vous envoie au ciel soit vous envoie en enfer.

Et si le client à gagné, le broker empoche le spread, soit une petite partie des gains du client, qui sont sa rémunération normale. Vous comprenez pourquoi on incite les gens a jouer sur le forex? Tout ce que vous perdez est gagné par le broker. Pour apâter les pigeons comme nous! Comment les choisir alors? Une toute dernière chose: Bonjour, Merci pour ces témoignages. Bonjour, Ne vous faites pas arnaquer, ne mettez pas de l argent dans le forex, des gens vous appellent et se font passer pour des traiteurs a Londres, c est FAUX, il veulent juste que vous deposiez de l argent et vous font croire que vous allez gagner beaucoup.

Donc je vais m abstenir. Communiquons la dessus pour préserver ceux qui serait tentez!!! Désolé de voir comment on se fait avoir à cette activité. Nous sommes si nombreux!!! Sur ma plateforme, je me rends compte que je suis maintenant en positif, je fais une moyenne de 17O pips de gain par mois.

Mais il faut du temps, bon sang il en faut!!! Ce que je viens de dire ce ne sont que les deux ou trois idées générales à propos du métier, mais ça mérite un bouquin! Merci de vous lire mes amis. Dépôt de euro pour voir après une bonne période de test en démo. Il ne faisait aucun money management et prenait des risques démesurés. IForex maintenant Vestle me laisse perplexe.

On peut les joindre par téléphone et la réponse était que ça correspondait à des frais de gestion …. Pour être sûr de la destination de son investissement, choisir des organismes financiers qui ont pignon sur rue comme Boursorama, EasyBourse filiale de la Banque Postale….

A noter que comme par hasard ces produits qui procureraient des rendements mirobolants ne sont pas présentés par les grandes banques…. Belle journée à vous tous. Tout le monde utilise les mêmes indicateurs et prennent les décisions identiques au même moment… Exemple: Courriel ne sera pas affiché obligatoire.

Est-ce que le ciel est bleu oui ou non? Prévenez-moi par e-mail des commentaires de cet article. Trouveriez-vous intéressant que je publie régulièremement les achats et vente réalisés sur mon portefeuille personnel?

L'Investisseur très Particulier L'investissement pour tous! Voici le lien pour télécharger la plateforme: Gestionnaire de comptes Phone: Cool … Un matin je passe un ordre. Après son départ de l'université, il dépose une demande de brevet en , l'obtenant finalement en D'après Katsuyuki Takahashi, employé au Musée du mah-jong de Chiba qui a détenu pendant plusieurs années la machine inventée par Kan avant de la restituer à son créateur , il aurait tenté par la suite de vendre son invention, notamment à Nintendo qui la refuse, ne la jugeant pas assez rentable [ 6 ].

Cela contribue à son image d'homme politique proche des milieux populaires. C'est durant ses études que Naoto Kan connaît ses premières expériences militantes. Dès son entrée au TiTech en , il participe à la création d'un groupe de réflexion étudiant portant notamment sur la pollution ou les relations américano-japonaises. Après sa sortie de l'université, il fonde un groupe de défense des consommateurs avant de diriger en la campagne victorieuse pour la réélection à la Chambre des conseillers de Fusae Ichikawa , figure historique du mouvement féministe japonais.

Cet épisode lui permettra de conserver pendant de longues années une certaine sympathie de la part de l'électorat féminin. Sa victoire est alors basée sur une importante campagne de terrain menée par les militants du parti et des associations le soutenant et sur un discours résolument écologiste et de défense des droits civiques [ 7 ]. À la Chambre des représentants , il se fait notamment remarquer pour ses interventions souvent vives sur des sujets tels que:.

Il soutient toutefois le gouvernement dans son projet de privatisation et d'éclatement en six entreprises distinctes de la compagnie nationale ferroviaire, la Japanese National Railways JNR , en Par ailleurs, il milite, comme l'ensemble de son mouvement, en faveur de la défense des droits de l'Homme dans des régimes autoritaires ou en phase de démocratisation difficile de la région Asie-Pacifique.

Tout d'abord en , il fait partie, avec d'autres dirigeants de formations de gauche dont Satsuki Eda mais aussi la présidente du PSJ Takako Doi , des pétitionnaires demandant au président sud-coréen Roh Tae-woo la libération de 19 prisonniers politiques.

Cela leur sera reproché par la suite par le PLD et l'opinion publique car, parmi ces prisonniers dont ils demandaient la libération, figurait un ancien agent nord-coréen reconnu depuis coupable d'avoir participé aux enlèvements de Japonais réalisés par le régime de Pyongyang dans les années [ 17 ]. Devenu président du Conseil de recherche politique chargé de définir le programme de la FSD de à puis son secrétaire général adjoint de à , il seconde Satsuki Eda qui prend la tête du mouvement.

Son but est de réfléchir sur l'évolution de la social-démocratie au Japon et sur les moyens d'engager une union de l'opposition pour prendre le pouvoir au PLD , de plus en plus en difficultés à la suite d'une succession de scandales et de la dégradation de la situation économique [ 19 ] , [ 20 ].

Dans le même temps, les députés socialistes et sociaux-démocrates forment un groupe commun à la Chambre des représentants. L'année suivante, il participe à la coalition anti- PLD formée par huit partis d'opposition:.

À la suite des élections législatives du 18 juillet , cette coalition réussit à prendre le pouvoir au parti majoritaire et forme un gouvernement dirigé par Morihiro Hosokawa NPJ. Deux autres membres de son parti d'origine, dont son président Satsuki Eda , rallient pour leur part à la même époque le Nouveau parti du Japon. Le Shaminren finit par se dissoudre officiellement le 22 mai Naoto Kan intègre alors l'équipe dirigeante de son nouveau mouvement en reprenant le poste qu'il avait précédemment chez les sociaux-démocrates, à savoir celui de président du Conseil de recherche politique à partir d' avril Il a également été pendant quelques jours, du 30 août au 11 septembre , président délégué et donc numéro deux du NPS.

C'est également à cette époque que la coalition anti- PLD vole en éclats: À la suite de l'accession de Hata à la tête du gouvernement, le PSJ quitte la coalition tout en maintenant un soutien provisoire au gouvernement jusqu'au vote longtemps retardé du budget pour l'année fiscale et le NPS , tout en confirmant son soutien, n'est pas reconduit au sein du Cabinet.

Hata forme donc un gouvernement minoritaire en sursis: Une grande coalition entre les libéraux démocrates , le PSJ et le Nouveau parti pionnier se forme alors le 30 juin , portant à la tête du gouvernement un socialiste , Tomiichi Murayama [ 22 ].

Naoto Kan reste donc député de la majorité, mais cette fois-ci en tant qu'allié du PLD. Mais ce n'est qu'en que Naoto Kan entre réellement sur le devant de la scène politique. Alors que le virus du SIDA était déjà identifié au Japon dans les années et que le gouvernement était clairement averti dès que parmi les cibles les plus vulnérables figuraient les hémophiles , aucune licence pour la production de sang traité ne fut établie avant Immédiatement après sa nomination, Naoto Kan décide une enquête qui, rapidement, trouve et publie des documents prouvant que le ministère avait connaissance dès le départ des risques du sang contaminé.

Puis, il met en place un dispositif de dédommagement des victimes et connaît la consécration en février en s'excusant publiquement en présence de caméras au nom du gouvernement devant des représentants de contaminés [ 23 ]. Il devient le symbole de l'indépendance des hommes politiques à l'égard de l'Administration d'État, jusque-là jugée toute puissante. Naoto Kan procède également à la simplification des systèmes de pension en mettant en place à partir de l'année fiscale un numéro d'identification de pension unique pour chaque retraité, au lieu de trois un pour chaque programme.

Un tract du PLD accusa Kan et ce nouveau système d'être les véritables responsables du scandale. Le projet de ce parti est la limitation du rôle de l'État et de la bureaucratie et donc une réforme administrative par la décentralisation, la déconcentration et la dérégulation et la défense des libertés individuelles des citoyens.

Forte de la popularité de Naoto Kan et de la fortune des Hatoyama , cette nouvelle formation réalise un bon score lors du scrutin d'octobre, ralliée par environ la moitié des parlementaires du Nouveau parti pionnier 14 représentants sur 23 et 1 conseiller sur 3 et du Parti social-démocrate PSD , ex PSJ 31 députés sur 61 et 4 puis 16 conseillers sur Toutefois, les deux leaders ne semblent pas totalement d'accord sur la manière d'organiser le mouvement.

L'influence de Naoto Kan se renforce ensuite au sein du parti, et, le 18 septembre , le système de la double présidence est aboli: Naoto Kan, grand vainqueur de l'opération, en est élu une nouvelle fois président et culmine dans les sondages il apparaît alors dans une série d'études comme la personnalité politique préférée des Japonais en et Bénéficiant en plus de la forte impopularité du gouvernement Hashimoto , il fait remporter à son parti, quelques mois seulement après son lancement, son premier succès électoral lors du renouvellement de la moitié de la Chambre des conseillers le 12 juillet À l'intérieur même du parti, certains poids lourds estiment que celui-ci s'est orienté trop à gauche sous la présidence de Kan: De plus, la popularité de Naoto Kan, et donc avec lui celle du PDJ , est mise à mal en novembre par deux scandales qui le touchent pratiquement simultanément, l'un sexuel et l'autre financier.

Ainsi, un hebdomadaire conservateur japonais affirme que le chef de l'opposition a passé la nuit dans une chambre d'hôtel avec une ancienne présentatrice de télévision de vingt ans sa cadette employée comme consultante par le parti.

Dans le même temps, une rumeur relayée dans la presse fait état d'un pot-de-vin de 4,2 millions de dollars américains qu'aurait reçus Kan du Secrétaire général du Cabinet Hiromu Nonaka en échange du soutien du PDJ au gouvernement dans la gestion de la crise bancaire. Si l'intéressé dément ces deux accusations et est soutenu par l'appareil de son parti, il en ressort affaibli auprès de l'opinion publique, notamment auprès des femmes qui formaient pourtant jusqu'alors une grande partie de son électorat depuis son passage en dans l'équipe de campagne de Fusae Ichikawa pour ce qui est du premier scandale.

Bien que réélu président du parti le 18 janvier par voix de parlementaires et d'élus préfectoraux contre 51 à son unique adversaire, Shigefumi Matsuzawa , et 8 abstentions , Naoto Kan est finalement battu le 25 septembre de la même année par Yukio Hatoyama au second tour par voix contre , au premier tour Yukio Hatoyama avait obtenu voix, Kan et un troisième homme, l'ancien socialiste Takahiro Yokomichi , Par la suite, il mène les attaques les plus vives contre Koizumi en tentant d'écorner son image de réformateur et en le présentant comme incapable de faire face aux conservateurs de sa majorité pour mener à bien les réformes structurelles que, dans le fond, les démocrates et Kan soutiennent: Mais ce partenariat ne dure que deux ans: Naoto Kan décide en effet le 19 août de se présenter aux nouvelles élections à la présidence du PDJ qui doivent se tenir le 23 septembre suivant, face à Yukio Hatoyama qu'il considère comme un homme politique plus efficace dans le domaine des prises de positions idéologiques que dans les actions pour convaincre la population ou que dans les débats avec les autres chefs de parti [ 43 ].

Il n'arrive toutefois qu'en deuxième position lors du premier tour de scrutin à la suite d'un vote particulièrement serré au cours duquel aucun des candidats n'obtient assez de suffrages pour être élu, avec voix pour Hatoyama , pour Kan, pour Yoshihiko Noda , candidat investi par un groupe de jeunes élus appelant à renouveler les cadres dirigeants du parti, et pour le candidat de l'aile gauche, l'ancien socialiste Takahiro Yokomichi puis est battu au second tour par voix contre au président sortant qui a gardé le soutien d'une grande partie de la base obtenant le vote de délégués des fédérations locales et élus préfectoraux contre 96 à Naoto Kan qui lui est plutôt supporté par les parlementaires [ 45 ].

Naoto Kan annonce immédiatement sa candidature pour terminer le mandat de deux ans inachevé de Hatoyama lors d'élections limitées cette fois aux seuls parlementaires démocrates , et affronte à cette occasion le député Katsuya Okada 49 ans qui, soutenu par la jeune garde et l'importante aile droite du parti, fait pendant un temps figure de favori.

Pourtant, le 10 décembre , Naoto Kan, plus connu que son adversaire et bénéficiant d'une image d'excellent et rude orateur dans les débats avec la majorité, est élu assez largement, avec voix contre Appelant à l'unité, il nomme immédiatement Okada comme secrétaire général et lui délègue toutes les fonctions relatives à l'organisation interne du mouvement quand lui décide de se concentrer sur la direction d'une campagne nationale afin d'augmenter son assise au sein de l'électorat et sur la confrontation avec le PLD à la Diète [ 50 ].

Il obtient notamment le soutien de l'opinion publique dans son opposition à l'envoi de troupes japonaises en Irak dossier sur lequel il intervient lors de son premier face-à-face organisé à la Diète avec le Premier ministre le 12 février [ 51 ] pour des missions de reconstruction et de formation, estimant que les forces d'autodéfense risquent d'être prises à partie dans des zones de conflits armés alors qu'il leur est constitutionnellement interdit de combattre tout en s'inquiétant de la participation, même indirecte, du Japon à une guerre condamnée par l' ONU.

Il présente ainsi le 25 juillet , deux jours avant le vote sur l'envoi des troupes, une motion de censure qui est bien sûr rejetée [ 52 ] et, plus tard, le 21 janvier , il demande la démission du Premier ministre sur la question [ 53 ]. Le mariage se concrétise finalement en plusieurs étapes au mois de septembre Avec élus sur , les démocrates de Kan augmentent leur représentation de 40 sièges et limitent l'écart avec le PLD de à 60 députés.

La réussite du PDJ et de Kan se fait surtout au détriment des autres forces d'opposition, puisque le PCJ perd 11 députés et n'en possède désormais plus que 9 soit sa plus faible représentation parlementaire depuis , et le PSD voit son groupe décroître de 12 membres pour s'établir à 6 représentants.

Ces élections semblent ainsi consacrer l'évolution du jeu politique japonais vers le bipartisme [ 59 ]. Quoi qu'il en soit, ce résultat donne plus de poids à Naoto Kan, présenté comme le grand vainqueur du scrutin, d'autant qu'il réussit à rallier des personnalités de premier plan de l'autre camp, et en particulier l'ancienne ministre des Affaires étrangères de Koizumi renvoyée en février , restée très populaire, Makiko Tanaka: S'il résiste pendant plusieurs semaines aux appels venant de son propre camp demandant son retrait de la présidence, la démission le 7 mai du Secrétaire général du Cabinet , et principal collaborateur de Koizumi , Yasuo Fukuda , accroît la pression sur le chef de l'opposition qui ne peut finalement qu'annoncer qu'il quitte la tête du PDJ le 9 mai [ 61 ] , [ 7 ].

L'échec du PDJ au niveau national ayant poussé Katsuya Okada à démissionner, Naoto Kan tente de reprendre la présidence du parti en s'opposant à Seiji Maehara 43 ans , candidat de la jeune garde et de l'aile droite démocrate. Il est toutefois battu de peu le 17 septembre par Seiji Maehara , par 94 voix contre 96 et 2 abstentions. Moins de six mois plus tard, dès le 31 mars , Seiji Maehara est à son tour forcé de démissionner à la suite de fausses accusations de corruption portées par un élu démocrate contre le fils du secrétaire général du PLD [ 69 ].

Il ne montre toutefois pas de véritable différence avec son adversaire, tous deux s'étant mis d'accord pour renforcer l'unité du mouvement [ 70 ] , [ 71 ] , [ 72 ]. L'année suivante, il est à nouveau l'un des principaux organisateurs de la fronde des démocrates désormais majoritaires à la Chambre des conseillers contre le gouvernement de Yasuo Fukuda , notamment au sujet de la reconduction d'une surcharge fiscale sur l'essence défendue par la majorité mais vivement combattue par l'opposition, celle-ci tentant d'empêcher le vote d'avoir lieu à la Chambre des représentants en manifestant dans les couloirs du Palais de la Diète du Japon [ 77 ].

Mais Naoto Kan lui-même n'y est pas favorable, préférant rester actif à la Diète et donc à l'échelle nationale. Lorsque Yukio Hatoyama nomme son gouvernement le 16 septembre , il nomme Naoto Kan Ministre d'État désigné selon l'article 9 de la loi du Cabinet, c'est-à-dire vice-Premier ministre, tout particulièrement chargé de la Stratégie nationale, de la politique économique et fiscale et de la politique scientifique et technologique.

Sa nomination est largement perçue comme le symbole de la volonté de la nouvelle majorité de réduire le poids de la bureaucratie et en fait l'un des principaux piliers de la nouvelle administration.

Ce nouveau service a pour mission de fixer le cadre de la compilation du budget afin de réaliser au mieux les objectifs politiques du gouvernement, et d'instruire le ministère des Finances sur la manière de répartir les fonds publics entre les différentes administrations.

Il doit ainsi changer la pratique précédemment mise en place dans le travail budgétaire, par laquelle les fonctionnaires de chaque département gouvernemental établissaient leurs propres besoins et négociaient ensuite sur cette base avec les officiels du bureau du budget du ministère des Finances [ 88 ].

Il s'oppose notamment sur ce sujet à Shizuka Kamei qui milite pour un montant plus élevé qu'il finit par obtenir étant augmenté des 2,7 billions prévus par Kan et le PDJ à l'origine à 7,2 billions de yens après avoir fait retarder l'annonce du plan par le gouvernement du 4 au 8 décembre Kan, connu pour ses coups de colère, reproche alors vivement au ministre du secteur financier d'avoir manqué la première réunion ministérielle qui aurait dû approuver le plan, dans un échange retransmis par la presse: Dans sa conférence de presse d'après le Conseil des ministres, il précise: Le 7 janvier , il est choisi pour remplacer Hirohisa Fujii , démissionnaire pour raisons de santé, au ministère des Finances [ 94 ].

En contrepartie de cette nouvelle affectation, il cède la Stratégie nationale au ministre d'État à la Revitalisation du gouvernement et à la Réforme de la Fonction publique Yoshito Sengoku et la Politique scientifique et technologique au ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie Tatsuo Kawabata , mais il conserve le dossier de la Politique économique et fiscale.

Il est ainsi chargé de défendre auprès de la Diète le projet de budget pour préparé par Hirohisa Fujii et lui-même, établi à un montant record de 92,3 billions de yens milliards d' euros , soit 53,5 billions milliards d' euros de dépenses générales de l'État, 21 billions milliards d' euros pour le remboursement de la dette et 17,5 billions milliards d' euros de transferts financiers aux collectivités locales.

Ce projet, bien que le plus élevé de toute l'histoire du Japon , respecte pratiquement l'engagement pris de ne pas émettre plus de 44 billions de yens d'obligations puisque celles-ci sont stabilisées dans le budget à 44,3 billions de yens milliards d' euros , contre 53,5 billions au cours de l'année fiscale [ 97 ].

Il est voté par la Chambre des représentants le 2 mars [ 98 ] , et par la Chambre des conseillers le 23 mars suivant [ 99 ]. Adepte de l'interventionnisme des hommes politiques à tous les niveaux, il déclare le jour même de sa prise de fonction aux Finances que: Désavoué sur ce point par le Premier ministre , qui affirme notamment devant des journalistes le questionnant sur le sujet: Le 14 février , il annonce sur Fuji TV le lancement par le gouvernement au mois de mars d'un débat sur la réforme fiscale, portant sur l'impôt sur le revenu, les taxes d'entreprises et environnementales mais également celle sur la consommation, tout en reconnaissant le lendemain devant la Diète que: Il estime ainsi que seule l'organisation d'élections générales pourrait légitimer une telle réforme, s'alignant de fait sur la position de son Premier ministre [ ].

De plus, il annonce le 11 mai que le gouvernement doit s'attacher à ne pas émettre pour l'année fiscale plus d'obligation que le seuil atteint en 44,3 billions de yens afin de limiter le montant de la dette publique dans un contexte international marqué par la crise grecque [ ]. Il précise toutefois six jours plus tard que: Le jour même de l'annonce de la démission de Yukio Hatoyama de son poste de président du PDJ , et donc de Premier ministre , le 2 juin , Naoto Kan annonce se porter candidat à sa succession.

Il met notamment l'accent sur la croissance et l'assainissement des finances publiques, estimant ces deux questions liées tout en ne précisant pas clairement ses propositions concrètes pour y arriver.

Il déclare d'ailleurs à propos d' Ozawa: Les groupes du 1 er vice-ministre des Finances Yoshihiko Noda aile droite réformiste et du président de la Chambre des représentants Takahiro Yokomichi aile gauche sociale-démocrate formée des ex- PSJ le soutiennent également [ ].

Finalement, un seul candidat se déclare face à lui. Donné dès le départ largement favori, Naoto Kan est élu sans surprise à la présidence du PDJ le 4 juin par des parlementaires votants, contre à Tarutoko. Cela lui ouvre la voie pour devenir le 61 e Premier ministre du Japon [ ]. Le jour même, le 4 juin , il est élu Premier ministre du Japon par les deux chambres de la Diète.

Il a ainsi obtenu voix sur votants à la Chambre des représentants les du PDJ hors président de la Chambre qui par convention ne vote pas, les 3 du Nouveau parti du peuple et les 4 des députés divers membres du groupe commun avec les démocrates dont les seuls élus du Nouveau parti Nippon et du Nouveau parti Daichi contre au président du PLD Sadakazu Tanigaki.

Le PSD ne faisant plus partie de la coalition gouvernementale depuis le 30 mai , a présenté face à lui sa présidente Mizuho Fukushima , qui a fait le plein des sept bulletins de son mouvement.

Même s'il a été élu par la Diète le 4 juin , Naoto Kan n'est officiellement nommé Premier ministre par l' empereur que quatre jours plus tard.

Le Nouveau parti du peuple de Shizuka Kamei a renouvelé son accord de participation au gouvernement dès le 4 juin [ ]. Toutefois, Shizuka Kamei démissionne dès le 11 juin afin de protester contre la décision du PDJ prise la veille de ne pas prolonger la session parlementaire en cours au-delà de sa date butoir fixée au 16 juin comme le Nouveau parti du peuple le souhaitait afin de pouvoir faire voter les lois de réforme de la poste avant les élections à la Chambre des conseillers.

Ainsi Yukio Edano , qui a toujours été très critique vis-à-vis de ce dernier et a, à plusieurs reprises, appelé à sa démission, lui succède en tant que secrétaire général et numéro 2 du parti.

Après avoir fait savoir qu'il comptait remanier le moins possible le gouvernement de son prédécesseur afin de maintenir une certaine continuité du pouvoir, il met en place officiellement le 94 e Cabinet du Japon le jour de sa nomination par l' empereur , le 8 juin Comme prévu, il conserve à leurs postes 11 des 17 membres du précédent gouvernement , dont 9 des 11 titulaires d'un ministère.

Pour lui succéder au ministère des Finances , il choisit Yoshihiko Noda , qui était jusque-là l'un de ses 1 ers vices-ministres, un conservateur fiscal partisan de la hausse de la taxe sur la consommation, de la réforme fiscale, du contrôle de l'émission des obligations d'État et des dépenses. Toujours dans un souci de continuité, il nomme Masahiko Yamada , jusque-là vice-ministre à l'Agriculture, aux Forêts et à la Pêche auprès de Hirotaka Akamatsu pour succéder à ce dernier.

Naoto Kan ne nomme en revanche qu'un seul membre de son propre groupe, à savoir Satoshi Arai jusque-là conseiller spécial auprès du Premier ministre à la Stratégie nationale, à la Politique économique et fiscale, aux Consommateurs et à la Sécurité alimentaire. Et l'arrivée au pouvoir de Naoto Kan fait également augmenter les intentions de vote en faveur du PDJ: Naoto Kan met l'accent pour son nouveau gouvernement , ainsi que pour la campagne du PDJ pour le renouvellement de la moitié de la Chambre des conseillers du 11 juillet , sur la nécessité de réduire le déficit budgétaire et donc sur une réforme fiscale.

Il résume l'objectif à atteindre dans son discours de politique générale prononcé devant la Diète le 11 juin par l'expression: Naoto Kan s'attache rapidement à concrétiser cette Nouvelle Stratégie. Ainsi, par décision du Cabinet du 18 juin , un Conseil de la Réalisation de la Nouvelle Stratégie de Croissance, chargé de la mettre en place et de contrôler son bon développement, est créé, et se réunit pour la première fois le 9 septembre suivant [ ].

Le sous-comité gouvernemental de réflexion sur le sujet qu'il avait mis en place en mars rend ses premières conclusions le 22 juin Pour ce faire, il décide de reprendre l'idée déjà exprimée par Kan au ministère des Finances de fixer un plafond à l'émission d'obligations d'État au niveau de celles de l'année fiscale 44,3 billions de yens.

Cette question, qui devient rapidement le thème central de la campagne, ne fait toutefois pas l'unanimité au sein même de la majorité: Toutefois, même si le programme ne mentionne rien à ce sujet, les déclarations antérieures de Kan et le rapport du sous-comité gouvernemental de réflexion sur la réforme fiscale rendu public le 22 juin , qui précise que: De plus, une condition de résidence est mise en place l'aide sera versée uniquement pour les enfants résidant au Japon à compter de [ ] , [ ].

Naoto Kan se fixe pour objectif de remporter 54 sièges ou plus parmi les à pourvoir soit au moins le nombre de sièges que le parti remet en jeu pour ces élections , tandis que le gain de 60 élus est nécessaire au PDJ pour atteindre à lui seul la majorité absolue établie à conseillers sur [ ].

Le PDJ réalise une contre-performance lors du scrutin. Les libéraux-démocrates remportent d'ailleurs plus d'élus 51 tandis que la coalition gouvernementale perd la majorité à la Chambre des conseillers avec désormais sièges sur À peine l'élection à la chambre haute passée, le Premier ministre entre immédiatement dans une nouvelle campagne, celle-là interne au parti. Contrairement aux deux précédents scrutins, ouverts aux seuls parlementaires, doivent y participer non seulement les membres démocrates de la Diète mais aussi les élus locaux et les militants.

Les premiers disposent de deux votes chacun, déterminant ainsi largement le score final, tandis que les conseillers municipaux et préfectoraux comptent pour bulletins et l'ensemble des adhérents qui peuvent être également des étrangers pour points un par circonscription législative qui constitue l'unité de vote.

Il s'agit de la première fois que le président du parti est choisi par un tel collège électoral depuis septembre , puisqu'entre-temps il l'a été soit par les députés et conseillers uniquement en décembre , en , en avril , en mai et en juin soit sans vote car étant le seul candidat en lice en mai ainsi qu'en septembre et septembre Naoto Kan annonce très tôt vouloir se représenter et donc rester Premier ministre, dès la fin du mois de juillet, et réaffirme dans le même temps sa volonté de mener à bien la réforme de la fiscalité [ ].

Ozawa, après plus d'un moins d'incertitude quant à savoir s'il se lancerait personnellement dans la course à la présidence malgré ses potentiels ennuis judiciaires ou s'il soutiendrait un de ses fidèles, finit par annoncer sa candidature le 26 août [ ]. Hatoyama pour sa part apporte le même jour son soutien à Ozawa alors que jusqu'à présent il avait toujours déclaré qu'il aiderait Kan à se faire réélire.

Il s'agit ainsi de l'un des scrutins internes les plus serrés de l'histoire du parti, opposant deux de ses principaux dirigeants historiques, deux fortes personnalités et soutenues chacune par deux tendances du mouvement plutôt antagonistes sur le plan de la stratégie politique et gouvernementale à adopter. Plusieurs analystes ou élus du parti disent redouter une éventuelle scission après l'élection. Naoto Kan peut pour sa part compter, outre son propre groupe de pression d'une cinquantaine de membre, sur le soutien total et entier de l'aile droite anti-Ozawa, et tout particulièrement des deux factions conservatrices fiscales et libérales réformatrices Maehara-Edano et Noda , qui cumulent environ cinquante parlementaires.

Le camp Kan met l'accent sur la transparence et la moralisation des pratiques politiques critiquant l'action d'Ozawa comme trop compromise par les scandales politico-financiers touchant ses proches et par sa tendance à diriger dans l'ombre , une relation plus apaisée avec les États-Unis et donc le respect de l'accord signé en juin concernant le déménagement de la base américaine de Futenma, même si Kan dit vouloir continuer à réfléchir à de nouveaux moyens d'alléger le poids militaire reposant sur les épaules d' Okinawa tout en continuant les efforts de rapprochement avec les voisins asiatiques.

Si le Premier ministre reste attaché au principe de relance de l'économie par la stimulation de la consommation intérieure, et donc par l'injection jusqu'à un certain niveau de deniers publics, il diffère d'Ozawa sur les moyens d'y parvenir préférant axer son action sur la création d'emploi et la lutte contre le travail précaire et sur les montants à engager qui selon lui doivent rester dans le cadre d'une logique de contrôle des dépenses et notamment de l'objectif de ne pas émettre plus de 44,3 billions de yens d'obligations d'État à l'année.

Les enquêtes d'opinion montrent combien le scrutin promet d'être serré, tandis que l'avantage prédit théoriquement au départ à Ozawa au sein des parlementaires étant donné le poids de sa propre faction et de celle de Hatoyama se révèle au fur et à mesure de moins en moins net. Une autre étude, réalisée au même moment par le Yomiuri Shimbun , montre un écart encore plus serré avec environ députés et conseillers pour chacun des deux candidats et environ 90 indécis.

Un sondage du Sankei Shimbun montre de plus un certain avantage de Kan parmi les élus locaux: Plus tard, l'écart à la Diète se réduit encore plus selon le Mainichi dans une nouvelle enquête publiée le 8 septembre , moins d'une semaine avant le vote: De plus, Naoto Kan semble regagner une certaine faveur au sein de l'opinion publique qui s'était légèrement détournée de lui et de son gouvernement durant la campagne de juin et juillet.

Tout d'abord, l'élection le 8 août au poste de gouverneur de la préfecture de Nagano du candidat du PDJ Shuichi Abe contre celui du PLD et vice-gouverneur sortant Yoshimasa Koshihara est présentée par la presse et les analystes politiques comme le signe d'un regain de la majorité, du parti et plus particulièrement de sa direction dont plusieurs membres s'étaient directement investis dans la campagne de Abe [ ] , [ ].

Les sondages, qui avaient vu la popularité du gouvernement Kan vite chuter après sa mise en place, montrent à la suite de cette victoire locale une remontée légère de son taux d'approbation: Naoto Kan est ainsi confirmé comme président du PDJ et Premier ministre , et ce normalement pour un mandat plein de deux ans.

Trois jours après sa réélection, le 17 septembre , il remanie profondément son gouvernement. Sur les 17 ministres sortants, seuls 7 sont maintenus, dont un, Seiji Maehara , changeant d'affectation en passant du ministère du Territoire à celui des Affaires étrangères. Et parmi les nouveaux arrivants, le nombre de partisans de Kan se retrouve renforcé avec un membre du groupe Noda supplémentaire Sumio Mabuchi au ministère du Territoire et deux membres de sa propre faction Ritsuo Hosokawa à la Santé et Tomiko Okazaki à la tête de la Commission de sécurité publique, alors qu'il n'avait auparavant, en dehors de Kan, qu'un seul membre de son groupe de pression.

Sinon, la presse remarque l'entrée au Cabinet du premier non parlementaire membre d'une administration démocrate exception faite de Keiko Chiba après sa défaite à l'élection à la chambre haute de juillet , à savoir Yoshihiro Katayama , ancien gouverneur réformateur de la préfecture de Tottori et membre d'aucun parti, aux Affaires intérieures.

Ce remaniement semble bien accepté par l'opinion publique, avec des sondages montrant des taux de satisfaction supérieurs à ceux obtenus par le gouvernement initial de Naoto Kan formé en juin. Or, les analystes économiques estiment qu'un taux inférieur à 90 yens le dollar risque de handicaper gravement les exportations japonaises.

Pour faire face à cette situation, et fort de sa récente réélection à la tête du PDJ , Naoto Kan et son gouvernement décident d'intervenir le 15 septembre , et de manière unilatérale, sur les marchés pour la première fois depuis mars Lors d'une conférence de presse le jour même, le Premier ministre juge cette intervention concluante, estimant que: La semaine suivante, il justifie cette décision en marge de l' Assemblée générale des Nations unies à New York: Naoto Kan confirme ce tournant de la politique monétaire japonaise lors de son discours d'inauguration de la session parlementaire du 1 er octobre La lutte contre la déflation devient ainsi une priorité gouvernementale, déclarant: Il envisage clairement de nouvelles interventions, annonçant que: Dès le 27 septembre , il avait également demandé à son Cabinet et aux membres de la majorité de négocier avec l'opposition pour préparer un nouveau plan de relance cette fois-ci basé sur un budget supplémentaire pour l'année fiscale afin de renforcer les efforts contre la déflation, tout en n'émettant pas de nouvelles obligations d'État [ ].

Ce projet est finalement présenté par le gouvernement le 8 octobre Son montant total est de 5,09 billions de yens soit environ 44 milliards d' euros , le minimum requis par la plupart des forces d'opposition mais moins que ce que demandait le partenaire de coalition des démocrates , le NPP , financé par un budget supplémentaire de 4,4 billions de yens provenant essentiellement des économies réalisées pour l'année fiscale environ 2,2 billions de yens et de l'augmentation des revenus fiscaux en également à hauteur de 2,2 billions , à quoi s'ajoute la réserve prévue dans le budget initial.

Cela permet de ne vendre aucune nouvelle obligation d'État, la première fois depuis qu'un budget supplémentaire ne génère pas de dette supplémentaire. Le projet de budget supplémentaire est voté par la Chambre des représentants le 16 novembre , ce qui implique d'ores et déjà son adoption sous trente jours même si la Chambre des conseillers le rejette le choix de la chambre basse à la majorité absolue ayant la prévalence pour les questions budgétaires [ ].

Ce plan étend également les aides aux personnes qui élèvent des enfants par le biais de nouvelles prestations sociales, augmente les subventions publiques pour la rénovation et les travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique des logements et prévoit de subventionner l'installation de panneaux solaires. Il est formellement adopté par le Cabinet le 26 octobre [ ]. Quoi qu'il en soit, après s'être stabilisé aux alentours de 85 yens le dollar pendant les deux dernières semaines de septembre, le taux de change de la monnaie japonaise par rapport à la devise américaine repart de nouveau à la baisse au début du mois d'octobre dans un contexte de risque de guerre des monnaies avec des actions concurrentes de la part des États-Unis , de la Chine et de la Corée du Sud: Naoto Kan réagit vivement à cette situation, affirmant que: Le 13 décembre , Naoto Kan approuve officiellement et présente le projet de réforme fiscale pour l'année préparé par l'équipe de réflexion qu'il avait formé dès son arrivée au pouvoir en juin et confié à son ministre des Finances Yoshihiko Noda.

Le but de cette mesure est encore une fois de lutter contre la déflation, promouvoir la croissance économique en soutenant l'investissement intérieur et améliorer la situation de l'emploi. Pour contrer le manque à gagner en revenus fiscaux généré estimée à une hauteur de 1,5 billions de yens , le gouvernement espère sécuriser milliards de yens par le biais de négociations entre le METI et les entreprises sur la révision de niches fiscales, et milliards de yens par l'augmentation des droits de succession.

Le projet prévoit également d'accélérer la réflexion pour une révision plus vaste du système fiscal, et notamment sur le problème de la taxe à la consommation [ ]. Le même jour, des activistes taïwanais tentent de manifester autour de l'archipel afin de montrer leur soutien aux revendications de leur pays sur ces îles [ ]. Le 19 septembre , à la suite de la prolongation de dix jours de la détention du capitaine, la Chine annonce la suspension de tous ses contacts à haut niveau avec le Japon: Des réunions de haut niveau sont alors annulées, ainsi que des voyages touristiques chinois au Japon et japonais en Chine, et les concerts du groupe japonais SMAP en octobre à l' Exposition universelle de à Shanghai [ ].

Et, le 23 , quatre Japonais sont arrêtés en Chine, accusés d'avoir filmé des installations militaires dans la province du Hebei [ ]. La nomination de Seiji Maehara au ministère des Affaires étrangères semble indiquer que Naoto Kan veut traiter la question avec fermeté Maehara s'étant fait connaître par le passé pour ses déclarations sévères à l'égard de la République populaire de Chine. Mais le Japon, tout en réaffirmant sa souveraineté sur les îles Senkaku , adopte plutôt une attitude pragmatique et allant dans le sens de la conciliation.